Comment choisir une ponceuse excentrique sans se tromper ?

Je pense que si vous lisez cet article, c’est que vous ne savez pas comment choisir une ponceuse excentrique ?

Cela tombe bien !

Ce n’est pas grave parce-que moi aussi, je n’y connaissais rien en outillage électroportatif.

Après avoir lu cet article, vous saurez mieux comment ne pas faire le mauvais choix qui va vous coûter de l’argent et du temps.

Vous aurez également plus d’idées sur quelle ponceuse excentrique choisir !

Je vous conseille d’avoir un papier et un crayon au fur et à mesure que vous lisez pour noter vos réponses.

J’ai également rédigé un guide d’achat complet que je vous invite à lire pour compléter cet article.

À quoi sert la ponceuse excentrique ?

Pour savoir comment choisir une ponceuse excentrique, il faut se demander à quoi elle sert et comment elle fonctionne.

Une ponceuse excentrique vous aide à décaper la peinture de vos meubles, préparer de nouvelles moulures ou nettoyer entre les couches de finition.

On l’utilise souvent pour poncer des matériaux en bois.

Cet outil très utile peut également lisser et nettoyer les métaux et les matériaux composites comme par exemple les comptoirs à surface solide.

Il faut savoir que la ponceuse excentrique est un outil vraiment polyvalent grâce à son mouvement unique.

En effet, le disque abrasif tourne en cercle alors que l’ensemble du tampon se déplace dans une boucle ovale (orbites aléatoires).

Comme conséquence, votre finition est sans tourbillon même lors du ponçage dans le sens du grain.

Pour votre culture, bien que les ponceuses excentriques soient plus rapides, elles enlèvent moins de matière que les ponceuses vibrantes.

1ère étape: Quelle est votre charge de travail ?

Votre surface de travail est-elle grande ou petite ?

Quand je parle de petits projets c’est par exemple le décapage de meubles ou le ponçage d’un patch de cloison sèche.

Dans ce cas, une ponceuse à paume est suffisamment solide pour faire le travail.

Pourquoi ?

Parce-que elle est compacte et légère et de plus, poncer en hauteur est vraiment facile.

Par contre, pour les gros travaux, je vous recommande une ponceuse avec une poignée supplémentaire.

2ème étape: Quels matériaux vais-je poncer ?

Comment bien choisir une ponceuse excentrique si vous ne savez pas quoi poncer ?

En fait, la plupart des ponceuses sont capables de poncer les matériaux les plus courants lorsque vous utilisez le bon type de papier abrasif.

Toutefois cela vaut vraiment la peine de vérifier.

3ème étape: Quelle puissance me faut-il ?

La puissance dont vous avez besoin dépend de:

  • la dureté des travaux que vous allez effectuer
  • le temps qu’il vous faudra en moyenne pour les entreprendre

Il faut juste savoir que plus il y aura de la puissance, plus le prix sera élevé.

Aussi, ce n’est pas nécessaire de prendre la ponceuse la plus puissante pour gagner en efficacité.

Avec 300-350 Watts, vous pourrez déjà réaliser toute sorte de travaux de ponçage et rester polyvalent.

Les modèles de ponceuse avec le plus de puissance s’utilisent surtout pour un usage professionnel et intensif.

4ème étape: Quel est le poids idéal et vaut mieux 1 ou 2 poignées ?

Les grandes ponceuses excentriques peuvent peser 3,1 kg ou plus tandis que les mini-ponceuses pèsent environ 1.7 kg.

Pour choisir, je vous dirais que si vous voulez travailler majoritairement sur une surface verticale (panneaux de bois,…), il faudrait aller vers les mini-ponceuses.

Pourquoi ?

Parce-que cela crée moins de fatigue pour les mains et les poignets sur une longue durée.

1 ou 2 poignées ergonomiques ?

En effet, la plupart des ponceuses excentriques disposent d’une poignée supérieure de la paume qui facilite le maniement avec une seule main.

Mais si vous comptez faire beaucoup de ponçage, vous voudrez peut-être un modèle avec une poignée latérale supplémentaire.

Cela permettra de contrôler votre outil avec deux mains et de poncer plus longtemps.

5ème étape: Quel type d’alimentation je préfère ?

C’est une étape très importante sur comment choisir une ponceuse excentrique.

Il existe en tout trois types d’alimentation électrique des ponceuses: filiaire (avec cordons électriques), non filiaire (piles rechargeables) et pneumatique (air comprimé).

Je ne peux pas vous dire lequel est le mieux puisque chaque type a ses avantages spécifiques:

  • filiaire: les ponceuses filiaire sont toujours prêtes à fonctionner tant qu’il y a une prise électrique à proximité.

Il suffit donc de brancher et vous êtes parti !

Par exemple, si vous n’avez pas de prise électrique dans votre atelier, il ne sert à rien de s’intéresser à ce type de ponceuse.

  • non filiaire: c’est la ponceuse parfaite lorsque vous êtes loin d’une source d’alimentation.

Un exemple très simple: vous voulez construire une cabane dans les arbres pour les enfants et vous ne possédez pas de rallonge assez longue pour l’atteindre.

L’inconvénient ici est que l’autonomie de la batterie est limité (environ 45 minutes à 1 heure pour une batterie sachant que la charge dure longtemps).

D’ailleurs pour résoudre ce problème, je conseille toujours d’avoir sur soi au moins 2 batteries disponibles.

  • pneumatique: ici, l’alimentation est par air comprimé. Je trouve que c’est un bon choix si vous disposez d’un compresseur d’air central pour l’alimentation.

Pour de bon résultats sans regret, il vaudrait mieux un compresseur qui peut produire un volume d’air d’au moins 40 pieds cube par minute (CFM).

6ème étape: Un système anti-vibration ou pas ?

Le rôle du système anti-vibration est d’amortir et d’absorber les vibrations.

Cela offre plus de confort d’utilisation en plus d’obtenir un ponçage homogène.

A vous de voir en fonction de votre budget si cette fonctionnalité est intéressante pour vous.

Surtout si vous poncez assez souvent et pour des travaux exigeants, je pense qu’il vaut mieux bénéficier de ce mécanisme.

7ème étape: Quel est mon budget ?

Trouver un compromis entre la qualité et le prix n’est pas une tâche facile.

Il ne faut pas aussi oublier les accessoires comme les disques abrasifs.

Les caractéristiques  »obligatoires »

Aspiration poussière

Quelque soit la ponceuse que vous choisirez, surtout assurez-vous d’avoir chez vous un modèle avec contrôle de la poussière intégré.

Si vous possédez un aspirateur d’atelier, tant mieux car il suffit de le connecter à la ponceuse.

En effet, respirer excessivement les poussières est néfaste pour votre santé.

variateur de vitesse

Vous voulez que votre ponceuse enlève la matière rapidement mais certainement pas tout le temps.

C’est pourquoi votre ponceuse doit obligatoirement permettre le réglage de la vitesse généralement sur 6 niveaux.

Je dirais que plus il y a de vitesses, et mieux c’est.

Une option de démarrage progressif permettant à votre ponceuse d’augmenter progressivement sa puisssance est aussi intéressant (mais pas obligatoire).

bonne ergonomie

C’est une caractéristique obligatoire selon moi pour trouver le bon appareil.

Globalement, la ponceuse doit être simple et confortable d’utilisation.

Par exemple moi, je préfère toujours avoir une poignée avec revêtement Softgrip.

J’ajoute aussi le système auto-agrippant qui permet de remplacer facilement les disques.

Pourquoi se compliquer la vie ?

Conclusion

Que ce soit pour du bois, de la peinture ou du plâtre, il est important de savoir comment choisir une ponceuse excentrique.

Et maintenant, j’aimerais savoir ce que vous pensez de cet article:

Quelle étape vous paraît la plus importante ? Ou peut-être vous avez une question.

N’hésitez pas à laisser maintenant un commentaire juste en dessous.

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other