Devis en Ligne pour son Parquet: le Guide Complet en 2022

Vous voulez savoir comment demander un devis en ligne pour votre parquet. Et ce, même si votre budget est limité ?

Alors c’est l’occasion idéale !

Vous avez décidé de faire poser un plancher en bois dans votre maison pour mettre en valeur votre intérieur.

Sachez que la pose d’un parquet requiert le respect des quelques étapes sans oublier, par exemple, de bien choisir la ponceuse pour palette en bois.

La première étape des travaux consiste à préparer le chantier.

Cette étape préparatoire est essentielle pour assurer le bon déroulement des travaux en plus de bien définir le montant du devis alloué aux travaux.

L’établissement de devis vous permet d’avoir quelques idées sur le coût du parquet et de sa pose par un artisan parqueteur.

Lisez jusqu’au bout cet article qui vous expliquera en détail comment calculer le devis d’un parquet en ligne.

Quels facteurs influencent le prix d’un parquet ?

Un plancher en bois donne à votre intérieur un ton chaleureux.

Le bois clair apporte beaucoup d’élégance et les parquets foncés sont festifs et très élégants.

Avec les meilleures ponceuses excentriques pour parquet, vous pourrez créer un intérieur traditionnel authentique.

Le choix du parquet dépend aussi de la couleur du meuble.

De nombreux critères impactent le prix du devis de parquet.

Ils dépendent principalement du type de parquet (parquet massif ou stratifié), de la pose (cloué, collé ou flottant), de l’essence de bois, de la finition souhaitée, de l’épaisseur de la planche, des artisans, etc.

Pour une pose assurée, il est important de confier l’opération à des artisans spécialisés, ce qui requiert un budget supplémentaire.

Comment faire une demande de devis parquet en ligne ?

Plusieurs étapes sont à suivre pour obtenir un devis précis et détaillé de votre projet.

La première étape consiste à choisir le type de parquet : parquet massif, parquet contrecollé et parquet stratifié.

Précisez ensuite le volume de la pièce en m2. Puis, choisissez le type de lame (monolame, mutilâmes ou planches larges).

Une fois fait, il faudra passer au choix de l’essence et de la couleur du parquet.

Vous avez le choix entre le chêne, le chêne fumé, le hêtre, le frêne et le noyer.

Ces matériaux se déclinent en divers coloris tels que les tons naturels, les tons blancs, les gris ainsi que les bruns. Il ne vous reste plus qu’à choisir le type de pose : flottante, collée ou clouée.

Pour profiter de la meilleure offre, il est important de faire un comparatif de devis.

Devis parquet en ligne : les principaux coûts alloués

Comme dit précédemment, le prix à payer dépend du type et de la qualité de revêtement choisi.

Voici plus de détails concernant les prix de la même manière qu’un devis plaquiste pour une maison neuve.

Prix parquet flottant 

Le parquet flottant fait référence au parquet raboté ou au parquet stratifié.

Dans le premier cas, les parquets ne sont pas constitués d’une seule couche de bois, comme le parquet ou le revêtement de sol en bois massif.

On distingue principalement 2 types de parquets flottants : laminé ou contrecollé.

L’épaisseur du plancher flottant est en moyenne entre 10 à 15 mm et la couche d’usure est mesurée entre 2,5 à 6 mm.

Les lames de parquet flottant s’assemblent, ce qui rend leur pose rapide et très facile. Une couche technique est placée entre la couche de béton et le parquet flottant.

Elle sert à renforcer l’isolation thermique et phonique du sol.

Sa qualité dépend en grande partie du type de parquet flottant, du type de bois utilisé, de l’épaisseur du parquet contrecollé, de la couche d’usure, et surtout de la résistance (finition) du parquet.

Le prix peut être donc très variable. Il faut compter en minimum 25 €/m2.

Prix parquet stratifié 

Grâce à son essor depuis quelques années, plusieurs planchers flottants se sont débarqués.

Il existe des parquets d’entrée de gamme qui ne sont pas chers, mais qui ne sont qu’une pâle copie du parquet en bois véritable.

Ils ont pour inconvénient d’être moins solides et doivent être remplacés au fur et à mesure.

Pour trouver un modèle stratifié qui ressemble véritablement à un bois, vous devez prévoir un gros budget.

En effet, plus il est épais, plus il est solide et durable, et plus sa durée de vie est longue.

Les sols stratifiés de qualité supérieure sont généralement recouverts d’une couche protectrice à base de vernis (émaillée).

On observe un prix assez différent entre les modèles d’entrée de gamme, qui tournent autour de 20 €/m2, et les modèles haut de gamme, qui oscillent plutôt entre 35 à 50 €/m2.

Si vous constatez que le prix d’un sol stratifié est inférieur à 20 €/m2, veuillez bien vérifier la qualité et l’épaisseur de la lame de sol stratifié choisie avant l’achat.

Le prix d’installation d’un sol stratifié d’entrée de gamme est plus abordable si vous avez un budget serré.

Enfin, le prix d’un sol stratifié dans les pièces humides est d’environ 30 €/m² sans pose et de 65 €/m²avec pose.

Comment choisir son parquet ?

On distingue deux sortes de lames de parquet : courtes (inférieures à 120 cm) et longues (estimées entre 150 à 220 cm).

Le choix dépend de la taille de la pièce et du style recherché. Il faut tenir également compte de la largeur du parquet.

Selon les modèles, elle peut varier de moins de 10 cm à plusieurs dizaines de centimètres.

L’épaisseur peut aussi varier en fonction du modèle de revêtement.

Plus le parquet est épais, plus il est solide et supporte mieux certaines finitions, comme le ponçage.

Les sols les plus épais sont souvent des parquets massifs (certains de plus de 2,5 cm), tandis que les sols stratifiés sont relativement fins (moins de 1,2 cm en moyenne).

Devis parquet en ligne : avoir le réflexe de bien comparer

Parmi les différents types de parquets proposés sur le marché, trois modèles sont plus appréciés, on peut citer :

Le parquet massif : avantages et pose

Pour un cadre chaleureux et original, ce type de parquet appartient à la noblesse.

Ce revêtement est constitué du bois sur toute son épaisseur.

Le parquet se démarque par sa longévité et sa polyvalence.

Effectivement, vous pouvez le poncer et le rénover en fonction de vos besoins.

Un large choix d’essences vous sera également proposé.

Le parquet contrecollé : avantages et pose

Communément appelé, parquet multicouche, il présente les mêmes caractéristiques qu’au parquet massif.

Le parquet contrecollé est formé par 3 couches différentes.

  • La première couche en bois noble qui peut avoir un aspect vernissé, brossé, huilé ou naturel
  • Ensuite, la deuxième couche en fibre de haute densité qui sert de support
  • Quant à la troisième couche en bois résineux qui équilibre le rendu.

Le parquet contrecollé est donc formé par plusieurs couches qui sont collées les unes au-dessus des autres.

La dernière couche, plus épaisse que les autres, est la couche finie.

Cette partie sera visible après la pose du parquet.

Elle peut être poncée ou renforcée avec un vernis de finition, de l’huile ou de la cire.

Ce type de parquet est relativement adapté à l’installation flottante, sans faire usage de colle ni d’outils spécifiques.

Celui-ci peut se marier à tous les styles de décoration et de configuration.

Le parquet stratifié : avantages et pose

Pratique et facile à entretenir, le parquet stratifié ou parquet flottant est une sorte de sol qui ressemble aux fibres de parquet.

Un sol stratifié n’est pas un vrai sol en bois.

Il est constitué d’une couche de particules ou de fibres de bois sur laquelle est posé un film de résine de mélamine qui reproduit l’effet du bois.

Tout comme le parquet contrecollé, celui-ci est aussi composé de 3 couches dont le bois imprimé, l’âme et le contre-parement.

Il s’adapte à toutes pièces de la maison grâce à sa forte résistance.

La plupart des parquets stratifiés sont actuellement compatibles avec les sols chauffants, mais elle n’est pas éligible au ponçage.

Comment réduire le coût de la pose d’un parquet ?

Il existe plusieurs astuces pour réduire le prix de pose de parquet et de négocier le devis proposé par le professionnel.

Tout d’abord, vous pouvez choisir un sol stratifié de qualité moyenne.

Cela réduira le prix d’achat, ainsi que le prix d’installation.

À noter qu’il faut savoir maintenir un bon équilibre entre la qualité et le prix pour un usage de parquet sur le long terme.

Il est également possible de poser du parquet stratifié uniquement dans les pièces de vie et de choisir un revêtement de sol différent dans les autres pièces, par exemple du carrelage, de préférence dans la salle de bain ou dans la cuisine.

Une autre astuce consiste à abaisser le coût des travaux en faisant les étapes préparatoires vous-même.

Laisser un commentaire