Devis plaquiste pour une maison neuve : Tout sur le prix

Si vous souhaitez obtenir un devis d’un plaquiste pour une maison neuve, ou encore faire poser des panneaux préfabriqués pour vos travaux de rénovation, bien joué !

Vous êtes au bon endroit ! Même si vous avez un budget limité.

Comme son nom l’indique, la placoplâtre est un matériau de construction en plâtre.

Ce composant en construction est utilisé pour créer des cloisons et des plafonds.

Dans le cadre d’un futur travail, il est conseillé de faire appel à un plaquiste pour effectuer l’opération.

Pour déterminer le prix d’un placo pour une maison neuve, il faudra établir un devis.

Suivez à travers ce guide les réponses claires et détaillées sur la question afin de vous aider à déterminer le budget exact.


Quel est le prix d’une plaque de plâtre pour une maison neuve ?

Le placoplâtre combiné avec une ponceuse excentrique, est un matériau incontournable dans les travaux.

Le matériau se fait entre plusieurs couches de cartons pour former une cloison sèche.

Bien que le modèle le plus populaire soit le BA13 (forme standard), il existe de nombreux modèles de placoplâtre aux caractéristiques différentes.

La placo BA13

Le carré BA13, qui signifie « bords amincis d’une épaisseur de 13 mm ».

C’est le modèle standard utilisé dans les zones sèches d’une maison ou d’un appartement.

Il n’a pas de propriétés techniques particulières. Les plaquistes la recommandent sur la couche d’isolation thermique et acoustique.

Ce type de plaque de plâtre est la solution habituellement retenue lors du calcul du prix d’un plafond suspendu ou d’une plaque de plâtre.

Les composants BA13 sont plus avantageux en raison de son épaisseur et de son étanchéité.

Le matériau idéal pour construire une cloison simple entre deux pièces.

Certains ingénieurs l’utilisent pour doubler un mur et installer un plafond suspendu.

La pose d’un placoplâtre BA13 coûte entre 18 et 35 €/m² travaux compris.

La placo phonique de type A

Les plaquistes professionnels préconisent ce modèle de placo insonorisé pour limiter le bruit entre deux pièces ou deux étages d’une maison ou d’un appartement.

Il est possible d’installer des panneaux acoustiques de type A si le mur se trouve à une hauteur assez élevée.

Ce placo phonique s’utilise aux espaces bruyants comme le séjour.

Le but consiste à améliorer le confort sonore des chambres ou des bureaux pour assurer la tranquillité des résidents.

Le placo d’insonorisation est composée d’isolant acoustique et réduit le bruit d’une pièce à l’autre de 50 % par rapport à un placoplâtre standard de même épaisseur.

Quant au prix d’une installation de placo insonorisée de type A coûte 30 € par m² tout compris.

La placo hydrofuge de Type H

Le placo hydrofuge est un matériau spécial conçu pour résister à l’humidité que l’on retrouve dans certaines pièces de la maison.

L’installation de ce type de matériau prévient également la moisissure, en particulier dans les zones mal aérées.

Il est facile de la reconnaître, car les plaques se colorient en bleues ou vertes.

À noter que ce modèle de placoplâtre de type H n’est pas totalement étanche et ne supporte que jusqu’à un certain seuil d’humidité.

Ce matériau s’utilise exclusivement à l’intérieur, comme la salle de bain, la buanderie ou encore la cuisine.

Ce modèle de placo peut se poser en revêtements muraux, en cloison ou en plafond.

Le devis d’installation d’un panneau étanche de type H coûte 30 € par m² incluant les mains d’œuvre.


Comment poser un placoplâtre dans une maison neuve ?

Les plaquistes se basent toujours sur un croquis avec les dimensions de la pièce à créer ou à rénover avant de poser les placoplâtres.

Sur ce schéma approximatif, tous les équipements et accessoires de chaque pièce seront pris en compte.

Rien ne devra pas laisser au hasard : les interrupteurs, les prises et même les poignées de porte.

Une pièce non chauffée requiert un système d’isolation thermique de bonne qualité.

Certes, il existe différents types de plaques de plâtre. Mais les plâtriers recommandent de choisir les meilleures qualités, car elles ne s’effritent pas à la coupe.

Ce choix de placoplâtre garantit un résultat satisfaisant à la fin des travaux.

En termes d’accessoires, il est important d’installer des rails pour servir de fixation durant la pose.

Ces rails doivent nécessairement correspondre à l’épaisseur du matériau, mais aussi à l’épaisseur de l’isolant.

Passé cette étape, le plaquiste va percer chaque rail tous les 50 à 60 cm avec une forêt à béton de 6 mm.

Le plaquiste va maintenant placer les rails, en les fixant au plafond et au sol.

Pour information, le placoplâtre de type BA13 utilise la jauge R 8.

Quand tous les rails sont en place et fixés avec des vis carrées, il faut installer les supports verticaux.

Ces supports constituent les éléments verticaux qui sécurisent la jonction.

Comme tous les panneaux, il est important de bien l’entretenir pour prolonger sa longévité et renforcer sa dureté.

Vous vous demandez certainement quel temps pour poncer les bandes placo. Diverses étapes sont à suivre pour procéder à cette opération de ponçage.

Comment établir un devis estimatif du prix des placoplâtres ?

Pour estimer le budget total d’installation de placoplâtre pour une cloison, il est important de déterminer la superficie totale des travaux.

Et de la multiplier par l’indice de prix fixé par le plaquiste.

Si un particulier souhaite par exemple d’installer un plafond isolé dans une pièce de 30 m² et d’installer 20 m² de murs carrés unis pour décorer l’espace.

Le professionnel obtiendra 40€ par m² et  26 euros/m² pour les cloisons.

Pour connaître le budget total, il lui suffit de calculer : (30 m² x 40 €) (20 m² x 26 €) = 1 200 €  et 520€.

Le plaquiste reçoit donc un budget final de 1720€ pour toute sa décoration intérieure.

Dans la mesure où le propriétaire souhaite faire lui-même sa pose en placoplâtre, il va estimer son budget sur le prix d’un placo au m²

Comme mentionné précédemment, le prix des panneaux en plâtre dépend en partie de la qualité et des caractéristiques des matériaux choisis.

Le prix, tout comme l’estimation, est uniquement à titre indicatif.


Pourquoi recourir aux compétences d’un plaquiste professionnel ?

Si vous n’êtes pas un bricoleur expérimenté, vous pouvez engager une entreprise spécialisée dans la pose de placoplâtre pour votre cloison sèche ou plafond. 

En plus de ses connaissances en la matière, le plâtrier peut vous conseiller sur le choix de l’emplacement ainsi que de trouver le panneau le plus adapté à votre projet de construction.

À part sa compétence dans la pose de panneaux préfabriqués, un plâtrier est un professionnel spécialisé dans la décoration intérieure.

Il peut donc intervenir pour refaire ou rénover une toiture, habiller un mur pour se réchauffer ou créer des pièces.

De nombreux professionnels proposent sur leur site un formulaire de demande de devis gratuit.

Et ce sans engagement pour que vous puissiez avoir une description détaillée des travaux et une estimation de prix.

Cela vous sera utile pour trouver le meilleur plâtrier-plaquiste et choisir le professionnel qui est apte à répondre à votre besoin.   

Laisser un commentaire